Qu’est-ce-que la sophrologie ?

Un activateur de bien-être !

La pratique de la sophrologie génère une détente physique et mentale. Conséquence, vous vous sentez bien dans votre corps et dans votre tête.

La sophrologie s’appuie sur :

  • la respiration consciente et contrôlée
  • la contraction et la détente musculaire
  • la visualisation d’images ou d’événements positifs

Les exercices mobilisent le corps, le mental et la respiration. Cette alliance favorise l’écoute de soi. Rapidement, vous retrouvez un état de bien-être. La régularité de votre pratique vous aidera, en outre, à renouer avec vos capacités personnelles et à développer votre potentiel.

© Chambre syndicale de la Sophrologie

Les origines de la sophrologie

La sophrologie est une synthèse de techniques orientales telles que le yoga, le bouddhisme tibétain, le zen japonais et de courant occidentaux tels que l’hypnose ericksonnienne, la phénoménologie, la psychologie positive, orchestrée par son fondateur le professeur Alphonso Caycedo, médecin neuropsychiatre, dans les années 1960.

A quoi sert la sophrologie ?

Les champs d’application de la sophrologie sont vastes. La pratique peut répondre à un très grand nombre de besoins. Il est toutefois possible de distinguer quatre domaines d’intervention :

Améliorer son quotidien

La pratique de la sophrologie favorise la gestion du stress, de l’anxiété, la maîtrise des émotions, l’activation de la mémoire, de la concentration, l’amélioration du sommeil, la confiance en soi et l’estime de soi.

Se préparer à un événement

Certains événements tels qu’une compétition sportive, un examen, un entretien ou un accouchement  peuvent nécessiter une préparation préalable (minimum 8 semaines). La sophrologie permet de surmonter ses appréhensions, de prendre conscience de ses capacités, de retrouver la confiance utile pour vivre au mieux cet événement.

Accompagner un traitement médical

La sophrologie ne se substitue pas au traitement préconisé par un médecin. Elle a vocation d’aider la personne à mieux vivre son traitement médical, à diminuer certaines douleurs, à retrouver de l’énergie au quotidien.

La sophrologie est notamment reconnue comme soin de support pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes d’un cancer et notamment soulager la douleur (plan cancer 2014-2019 – en cours de reconduction 2021-2031), comme solution douce pour apprivoiser les acouphènes et apprendre à vivre avec, pour gérer les douleurs de la fybromyalgie.

Accompagner un comportement pathologique

La sophrologie intervient exclusivement en complément d’une prise en charge psychologique pour aider la personne à contrôler sa phobie ou sa pulsion. Exemples : boulimie, anorexie, addictions, phobie des transports, claustrophobie etc.

Comment se déroule une séance ?

Une séance, qu’elle soit individuelle ou collective, se déroule en quatre temps :

  • un temps d’échange entre le sophrologue et le ou les participant(s) ;
  • la pratique des exercices de sophrologie ;
  • un temps d’écoute des ressentis du ou des participant(s) ;
  • la clôture de la séance.

La durée d’une séance varie de 45 min à 1h15. Les séances se composent d’exercices de relaxation dynamique (respiration et décontraction musculaire) et de visualisation positive. La pratique se déroule debout et/ou assis, le plus souvent les yeux fermés.

A noter

La sophrologie ne se substitue en aucun cas à un avis médical ni à un traitement médical.
Le Sophrologue ne concurrence pas les professionnels de la santé. Il ne pose pas de diagnostic, n'influence pas les choix thérapeutiques de ses clients et n'interfère pas dans les traitements en cours.
Il dirige vers un thérapeute compétent et dûment qualifié pour une aide qui ne relève pas de ses compétences.