Améliorez votre santé avec la sophrologie

La pratique de la sophrologie favorise un état de bien-être global. Vous serez en mesure de gérer votre stress, de prendre du recul face aux aléas de votre vie, d’accepter de vivre avec une maladie chroniqued’apprivoiser vos douleurs qu’elles soient ponctuelles ou récurrentes, de mieux vivre un traitement médical de longue durée.

Le stress

Selon le sondage réalisé par OpinionWay pour la Fondation Ramsay Générale de Santé en novembre 2017 :

89
des français touchés par le stress
83
sont conscients de l’impact d’un état de stress prolongé sur la santé
19
des français recourent aux médecines parallèles dont la sophrologie

La sophrologie pour contrôler mon stress

La pratique de la sophrologie va au-delà de la simple relaxation. La combinaison de la respiration contrôlée, de la décontraction musculaire et des techniques de visualisation positive permettent

  • d’évacuer les manifestations du stress, de se détendre,
  • de prendre du recul, de relativiser,
  • de se recentrer, de retrouver le sommeil, la confiance en soi

Maladies chroniques et douleurs

Selon l’assurance maladie, 10 millions de français assurés souffrent d’affection longue durée (étude assurance maladie sur l’année 2015).

35
des français concernés (incluant les soins liés aux maladies chroniques)

Apprivoisez vos douleurs avec la sophrologie

Vous êtes atteints d’une maladie chronique, vous souffrez de douleurs invalidantes, la pratique de la sophrologie basée sur la respiration contrôlée, la décontraction musculaire et des techniques de visualisation positive permet

  • de faire face à la maladie,
  • d’apprivoiser les douleurs, de diminuer leur intensité, de se reconnecter à son corps,
  • de se concentrer sur le positif, d’être combatif, déterminé
  • d’accepter de vivre avec sa maladie, d’optimiser son traitement.

Vous suivez ou allez suivre un traitement médical de longue durée ?

La sophrologie est un complément à votre traitement médical, sa pratique vous aidera à :

  • gérer les angoisses, l’anxiété liées au suivi de ce traitement,
  • mieux appréhender les différentes étapes de votre traitement,
  • intégrer ce traitement dans votre quotidien, l’accepter,
  • gérer les effets secondaires,
  • être acteur de votre rétablissement.

Vous êtes ou allez être appareillé ?

Dans le cadre d’un appareillage, la pratique de la sophrologie vous aidera à :

  • surmonter la nouvelle,
  • envisager l’appareillage, l’apprivoiser, vous adapter, vous l’approprier,
  • concevoir votre vie en sa compagnie.

Accompagnements proposés

Séances au cabinet
Je vous accueille en séance individuelle pour un accompagnement avec un objectif thérapeutique personnalisé d’une durée d’environ trois mois.

Séances à domicile
Pour les personnes dans l’incapacité de se déplacer au cabinet, je propose de venir à domicile selon la situation géographique. N’hésitez pas à me contacter le cas échéant.

Une pratique personnelle et régulière entre les séances est recommandée afin de progresser et de devenir autonome pour pérenniser votre pratique.

A noter

La sophrologie ne se substitue en aucun cas à un avis médical ni à un traitement médical.
Le Sophrologue ne concurrence pas les professionnels de la santé. Il ne pose pas de diagnostic, n'influence pas les choix thérapeutiques de ses clients et n'interfère pas dans les traitements en cours.
Il dirige vers un thérapeute compétent et dûment qualifié pour une aide qui ne relève pas de ses compétences.

Blog : actualités, articles, coup de cœur

La sophrologie

C’est quoi une tension ?

Pour relâcher le corps et le mental, en sophrologie nous vous invitons à observer vos…
iris mercredis sophrologie
La sophrologie

Que faire de ses émotions ?

Les émotions sont naturelles et instinctives, il est important de les vivre. Seulement, parfois l’une…
Sophrologie et joie
La sophrologie

moi, je ne ressens rien !

Pas toujours facile de savoir ce qu’est un ressenti, or en sophrologie nous nous mettons…
méditation
La sophrologie

Je conjugue ma vie au présent

Passé, présent, futur… à quel temps vivez-vous ? Pourquoi s’ancrer dans le présent ? Comment s’y prendre…